Historique et présentation

Construit à la fin des guerres de religion vers 1565 par Jean René de la Bretonnière, Lormarin porte les traces de notre histoire. Son architecture est défensive, preuve en est les 23 meurtrières réparties dans les murs.

En 1571 Lormarin appartient à la famille Tascher qui le vend en 1568 à Jean Phillipe Turpin, avocat à la cour de Louis XIV. Il fait de nombreux travaux et donne à Lormarin l’aspect qu’il a encore aujourd’hui sauf le mur d’enceinte désormais détruit. Les Barville, seigneurs de Nocé en sont propriétaires au moment de la Révolution, le bien est confisqué et vendu aux fermiers qui cultivent les terres. Lormarin est au centre d’une vie agricole depuis lors.

Nous en devenons propriétaire en 1998 à la fin du bail et commençons des travaux de sauvegarde dans le respect des traditions.

Nos activités professionnelles sont installées dans les communs :

Lormarin est inscrit ISMH depuis 1926.

Les extérieurs sont ouverts gratuitement à la visite lors des heures d’ouverture du magasin d’antiquités : du jeudi au dimanche inclus de 14 à 19 heures.

Nous faisons des visites guidées de l’extérieurs tous les ans lors des journées du patrimoine, ou sur simple demande.